Messagerie | Contact




L’OCEAC met à la disposition de l’Association Camerounaise pour le Marketing Social (ACMS),

Six véhicules 4x4 de marque TOYOTA, pour les activités de prévention du VIH/SIDA au Cameroun

Contribuer au renforcement des réponses nationales pour freiner et inverser la tendance de la pandémie, jusqu’à son élimination en tant que problème de santé publique dans la zone CEMAC, est l’objectif principal de la donation en moyens roulant de ce 6 avril 2022 à l’endroit de l’ACMS.

La cérémonie a eu lieu au siège de l’OCEAC à Yaoundé, avec la forte participation des représentants de l’Ambassade de la RFA en République du Cameroun, du Représentant du Bureau pays de la KFW, le personnel de l’OCEAC et d’autres partenaires invités pour la circonstance.

D’après le Secrétaire Exécutif de l’OCEAC, cette action salutaire s’inscrit dans le cadre des activités de la mise en œuvre du projet prévention VIH/SIDA en Afrique Centrale(PPSAC), fruit de la coopération entre le gouvernement Allemand et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale.

Dans le déroulé de son propos, le Secrétaire Exécutif a fait savoir à son auditoire qu’en termes de financement, à l’instar des autres pays couverts, c’est un cumul de plus de 30 Milliards de Fcfa qui a été mis à disposition, par la KfW, pour l’exécution de PPSAC au Cameroun, depuis le lancement du projet (2005-2022).

Durant ces 17 ans, ACMS s’est dotée non seulement des bonnes pratiques, amis aussi, des leçons apprises pour la mise en œuvre de ce projet.

Dans la mise en œuvre de ses activités, ACMS a connu des périodes de troubles pour l’atteinte des objectifs, mais à ce jour, la moisson semble bonne, du fait du dynamisme impulsé par une nouvelle organisation interne sur le plan des ressources humaines et des intrants du projet, a-t-il dit.

Aussi, en termes de marketing Social, plus de 200 millions de préservatifs, ont permis de protéger plus de 1,6 millions de couples et, selon les Enquêtes démographie et santé (EDS) au Cameroun, de contribuer à la baisse continue de la prévalence du VIH, passant de 5,5% en 2004 à 2,7% en 2018.

Pour clôturer son propos, il a exhorté les bénéficiaire à en faire bon usage pour un bénéfice réel et une réponse adaptée aux besoins des cibles de PPSAC, qui ont été, ces dernières années, plus que marqués par l’avènement de la pandémie de la Covid-19.

Après la cérémonie, les six véhicules ont pris a direction du quartier dragage, siège de l’ACMS pour leur mise en chantier.

Commentaires des visiteurs (0)

Nous écrire

 



Scientifiques & Chercheurs

Saisir votre login et votre mot de passe.

Digital Newsletter

Si mot de passe oubli... cliquez ici ».