Messagerie | Contact




RECHERCHE A L’OCEAC 

La recherche sur les maladies endémiques (paludisme, THA, VIH-SIDA, Tuberculose, etc.) et les maladies à potentiel épidémique (arboviroses, fièvres hémorragiques, etc.) constitue une des missions assignées à l’OCEAC en tant qu’agence d’exécution de politique sanitaire de la CEMAC. La recherche est de type stratégique, opérationnelle, fondamentale ou expérimentale et les principaux axes de recherche portent sur :

  1. La surveillance épidémiologique des maladies
  2. La caractérisation biologique et génétique des vecteurs et des parasites
  3. La chimiorésistance chez le parasite
  4. La résistance des vecteurs aux insecticides
  5. Les interactions pathogène-vecteur au cours de la transmission biologique
  6. Les stratégies et méthodes de lutte contre les vecteurs et les parasites

Ces axes de recherche sont mis en œuvre dans le cadre des projets de recherche conjoints avec les partenaires institutionnels au niveau local dans les pays membres de la CEMAC (Programmes ou comités de lutte, Ministères de la Santé, Universités, etc.),  régional (OMS-EIP, PATTEC, NEPAD, CEEAC, etc.) et international (France, Royaume Uni, Mali, Burkina Faso, Kenya, Union Européenne, Banque Mondiale, EDCTP, etc.). Quelques projets de recherche en cours à l’OCEAC :

  1. Projet MALVECBLOK FP7-HEALTH-2007 223601 (collaboration IRD): “ Population biology and molecular genetics of vectorial capacity in Anopheles gambiae : targeting reproductive behaviour and immunity for transmission-refractory interventions” (PI: Dr Elena LEVASHINA, IBMC-CNRS Strasbourg, France)
  2. Projet INFRAVEC FP7-HEALTH-2007 228421 : “ Research Capacity for the implementation of genetic control of mosquitoes” (PI: Pr Andrea Crisanti, Imperial College, UK)
  3. Projet Gates (collaboration OMS) : “ Implication of insecticide resistance on malaria vector control” (PI: VCP/GMP-OMS)
  4. Projet Wellcome Trust 096437 (WT grant): “ Investigating patterns of insecticide resistance in Central African populations of Anopheles funestus, a major malaria vector” (PI: Dr Charles Wondji, Liverpool School of Tropical Medicine and Hygiene)
  5. Projet Wellcome Trust 086423MA (WT grant): “ Impact of Urbanization on malaria vector population dynamics” (collaboration avec Liverpool School of Tropical Medicine and Hygiene)

Les activités menées dans le cadre de ces projets sont valorisées à travers les publications scientifiques, la participation à des congrès et colloques internationaux, l’élaboration des outils de stratégie (profils épidémiologiques, entomologiques, etc.) et la formation du personnel  professionnel  (fonctionnaires, agents de santé, etc.) et académique (médecins, masters et PhD). La plateforme technique de l’OCEAC comporte :

  • 02 insectariums dont 01 en cours de rĂ©novation
  • 01 laboratoire de biologie molĂ©culaire avec Ă©quipement standard (appareils PCR, centrifugeuses,  spectrophotomètre, bain-marie, distillateur, cuves Ă  Ă©lectrophorèse, système de capture d’images, hottes, etc.)
  • 01 laboratoire de biologie comportant des unitĂ©s microscopie et de filtration des parasites (système MACS),
  • 02 laboratoires d’entomologie mĂ©dicale avec des unitĂ©s de taxonomie (morphomĂ©trie, biomĂ©trie et cytogĂ©nĂ©tique), d’études comportementales en microcosme et de gorgements expĂ©rimentaux des moustiques (système DMFA)
  • 01 laboratoire de travaux pratiques avec une capacitĂ© d’accueil de 20 apprenants.

Commentaires des visiteurs (0)

Nous écrire

 



Scientifiques & Chercheurs

Saisir votre login et votre mot de passe.

Digital Newsletter

Si mot de passe oublié... cliquez ici ».