Messagerie | Contact




L’OCEAC organise un atelier de formation sur l’application « Résistance 101 Game » et la consolidation du système de gestion des données DDMS+

Yaoundé, du 24 au 28 juin 2019.

Regroupant une vingtaine de participants, l’atelier qui s’ouvre ce jour, lundi 24 juin 2019 a pour objectif principal le renforcement des capacités des utilisateurs du Game et du DDMS+ en matière de gestion et exploitation des données sur les vecteurs du paludisme. De manière spécifique et en relation avec l’application Resistance101 Game, cet atelier permettra non seulement d’initier les participants à l’utilisation de cette application, mais aussi de passer en revue les données requises pour cette l’application, et de réaliser des simulations avec les différentes requêtes en vue d’identifier les stratégies de lutte antivectorielle adaptées à chaque profil entomologique. Avec l’application DDMS+, il s’agira de l’installation du serveur à l’OCEAC, aussi, de renforcer les capacités des utilisateurs et Administrateur du système de gestion des données sur les nouveaux développements du système d’exploitation et d’initier l’analyse et l’exploitation des données.

Les apprenants viennent des institutions de recherche du pays hôte à savoir : le PNLP-Cameroun, le CRID, ACMS, Malaria no More, des Universités du Cameroun (Buea, Dshang, UCAC) et de l’OCEAC.

Les formateurs à ces deux outils de gestion de données viennent de l’Angleterre, il s’agit de Mmes Duda Kirsten Anastasia et Alison Reynolds, tous de la Liverpool School of Tropical Medicine (LSTM), un des partenaires technique de l’OCEAC en matière de recherche. Il sied de préciser que cette formation est l’œuvre du Projet DMC-MALVEC, financé entièrement par l’Union Européenne, et dont le Pr Josiane Désirée Etang, cadre chevronnée de l’OCEAC, est la coordonnatrice.

Commentaires des visiteurs (0)

Nous écrire

 



Scientifiques & Chercheurs

Saisir votre login et votre mot de passe.

Digital Newsletter

Si mot de passe oubli... cliquez ici ».