Messagerie | Contact




Atelier de consolidation du rapport diagnostic de la situation sanitaire de la zone CEMAC, Douala-Cameroun,

du 23 au 26 octobre 2019.

Les experts en santé des six pays de la CEMAC planchent depuis cette matinée du 23 octobre 2019 à l’hôtel SAWA de Douala, sur l’examen du draft du projet du plan stratégique 2020-2024 de l’OCEAC, ainsi qu’au diagnostic de la situation sanitaire de la sous-région, la performance de l’OCEAC, le diagnostic complet, approfondi et consensuel, aux fins d’orientations plus appropriée de plan stratégique quinquennal de l’Institution. Ils auront pour taches, d’apprécier, compléter et actualiser le projet de diagnostic de la situation sanitaire de la sous-région ; d’apprécier et compléter l’analyse de la performance de l’OCEAC dans la mise en œuvre de ses missions thématiques prioritaires et la définition des orientations principales dudit plan sur la base des éléments de diagnostic consensuel.

Le coup de pioche de cet Atelier a été lancé par le Dr Manuel Nso OBIANG ADA, Secrétaire Exécutif de ladite Institution, en présence de ses partenaires, techniques et financiers, de la marque de l’ONUSIDA, la RFA, la KfW, l’OMS, SORMAS et GFA.

Prenant la parole pour son mot de bienvenue et de présentation de la vision de ce plan stratégique en gestation, le Dr manuel s’est dit satisfait de l’intérêt qu’accordent les participants à ce document qui fera la fierté de la sous-région. Il les a exhortés à faire preuve de leur maturité pour l’enrichissement dudit document par des données actualisées. Il convient de préciser que cet atelier a bénéficié de l’appui financier du Fonds d’Investissement et d’Appui Technique (FIAT) de l’OCEAC, qui s’inscrit dans le cadre de la coopération financière liant la République Fédérale d’Allemagne à la CEMAC. Après l’ouverture, les participants se sont scindés en trois groupes pour se focaliser sur les indicateurs de santé, les indicateurs de la mortalité et sur l’offre de santé. Le bureau de la première journée a été confié à un participant du Congo, suivi de deux rapporteurs, dont un du Gabon et un autre du Tchad.

Commentaires des visiteurs (0)

Nous écrire

 



Scientifiques & Chercheurs

Saisir votre login et votre mot de passe.

Digital Newsletter

Si mot de passe oublié... cliquez ici ».