Messagerie | Contact




Campagne sous régionale de lutte contre les Fistules obstétricales

Etape de la Guinée Equatoriale, CHU de Bata, du 3 au 13 juillet 2019

Fruit de la coopération financière entre l’OCEAC-CIESPAC/GFMR, le CHU de Bata, Chef-lieu de la partie Continentale de la Guinée Equatoriale venait d’abriter la seconde campagne de chirurgie en faveur des femmes souffrant des fistules obstétricales dans ce pays. Cette descente en Guinée Equatoriale fait suite à celle organisée récemment par l’OCEAC au CHU de Yaoundé, du 24 février au 5 mars 2019.

Précédée par une session de formation deux jours destinés aux professionnels de santé du CHU de Bata, le Pr Pierre Marie Tebeu et son équipe se sont investis pour des enseignements liés à ces pathologies, notamment sur la prévention, le traitement et la réinsertion socio-économique.

Par la suite, le Dr manuel Nso Obiang Ada, Secrétaire Exécutif de l’OCAC a procédé le 4 juillet 2019, ‘est à dire un jour avant le lancement officiel des travaux de chirurgie, à la remise officielle du matériel technique au délégué régional de la santé, en présence des autorités du CHU, dans l’enceinte dudit établissement sanitaire. Ce lot de matériel était constitué des kits des malades (médicaments), de la lingerie liée au bloc et bien d’autres.

La cérémonie de lancement de partie chirurgicale a été présidée par le Délégué régional de la santé de la partie continentale, le 5 juillet 2019, en présence du délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de la ville de Bata, de l’OMS, le FNUAP, les responsables du CHU, de la faculté des Sciences de la santé, du premier responsable du Programme National de la santé de Reproduction et FRS. A cet effet, le mot de bienvenu a été déroulé par le Directeur Technique du CHU, l’allocution de Chef du programme national de la santé de Reproduction, l’allocution du Secrétaire Exécutif et en fin, le discours de lancement.

Comme à Yaoundé en début d’année, le Secrétaire Exécutif dans son allocution a tout d’abord remercié le Ministre de la Santé et du Bien-Etre Social pour avoir accepté d’assurer le patronage de cette campagne et présider la cérémonie de lancement officiel des travaux. Par la suite, il a souligné le caractère dévastateur de cette maladie, qui contribue à gangréner la vie très précieuse de nos mamans, nos femmes, nos filles. Un rappel sur les causes et les manifestations y afférentes a été déroulé. Aussi, en tenant compte de l’incidence sur le plan mondial, 33 et 200 cas /100 000 accouchement, avec un total de 50 000 à 100 000 nouveaux cas chaque année. C’est ainsi que pour l’heure, l’Afrique, le Proche-Orient et l’Asie sont les parties les plus touchées. A cette activité, le caractère régional s’est fait imprimé dans ledit projet, en ce sens que la participation des techniciens des autres pays de la CEMAC sont venus prêter mains forte à ceux de la Guinée Equatoriale.

D »après le Dr Mnuel Nso Obiang Ada, le but principal de ce projet est de contribuer à l’amélioration du bien-être de la population des pays des pays membres de la CEMAC, à travers la prise en charge adéquate des fistules obstétricales, couplée à la formation des professionnels de santé. A cet effet quatre piliers sont à considérer ici à savoir : la formation, la prévention, le traitement des cas et la réinsertion socio-économique.

Ainsi, pour cette campagne dédiée à la Guinée Equatoriale, 35 professionnels de santé ont été formés dont : 5 médecins spécialistes en gynécologie obstétrique, 10 médecins généralistes en cours de spécialisation, 18 infirmiers et deux professionnels psycho-sociaux. Pour chuter, le Secrétaire Exécutif a exhorté tous les acteurs à donner le meilleur d’eux même pour une réussite totale de cette campagne, avec un idéal ambitieux de 0 échec, afin de redonner le sourire à ces femmes retenues, qui attendent le miracle….

La prise en charge des cas a eu lieu le samedi 6 juillet 2019, sur un total de 20 patientes, 13 opérées en fistules vesico-vaginal, 2 en recto vaginal et 5 en prolapus Unterin. Elles sont tous admises au Chu de Bata pour des soins post opératoires.

t, par la présence des éminents chirurgiens des autres pays de la Communauté, synonyme d’un brassage de connaissances et d’intégration sous régionale.

Commentaires des visiteurs (0)

Nous écrire

 



Scientifiques & Chercheurs

Saisir votre login et votre mot de passe.

Digital Newsletter

Si mot de passe oubli... cliquez ici ».