Messagerie | Contact




Ateliers de validation de l’avant-projet du rapport du Diagnostic de la situation de la recherche en santé de la zone CEMAC et du plan stratégique quinquennal de l’OCEAC.

Hôtel Sawa-Douala, du 16 au 21 décembre 2019

Dans le cadre du Fond d’investissement et d’Assistance Technique (FIAT) mobilisé par la coopération de La République Fédérale d’Allemagne pour le Renforcement Institutionnel de l’OCEAC, les experts et partenaires des pays de la CEMAC se sont réunis une fois de plus pour la validation des avants projets du diagnostic de la situation de la recherche en zone CEMAC et des orientations stratégiques du plan stratégique 2020-2024 de l’OCEAC. Ils sont une cinquantaine de participants venant du Cameroun, du Congo, du Gabon, de la Guinée Equatoriale et du Tchad, ayant fait le déplacement de Douala, ville économique et côtière du Cameroun. La RCA n’a pas pu faire ce déplacement pour un conflit d’agenda.

Le premier atelier, dédié au diagnostic de la situation de la recherche en zone CEMAC a eu lieu du 16 au 18 décembre 2019, sous la coordination de M. le Secrétaire Exécutif, Dr Manuel -Nso Obiang Ada. Ont également pris part à cet atelier, le Consultant d’Institut pour la Recherche, le développement Socioéconomique et la Communication (IRESCO) recruté à cet effet et les partenaires, à l’instar de l’OMS, de la Commission Economique du Bétail, de la Viande et des Ressources Halieutiques (CEBEVIRHA), de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale (FCRM) et du Centre de Recherche Médical de Lambaréné (CERMEL). L’objectif visé par ce premier atelier était de faire un diagnostic complet, approfondi et consensuel de la situation de la recherche en zone CEMAC, ainsi qu’une proposition d’analyse de la performance de l’OCEAC en la matière, aux fins d’une orientation plus appropriée de la stratégie de l’Institution.

Après trois (03) jours des travaux fructueux, les participants ont relevé quelles insuffisances sur la mission de recherche en Santé de l'OCEAC mise en œuvre par son Unité opérationnelle, l’Institut de Recherche de Yaoundé (IRY), basé au Cameroun. Par la suite, ils ont proposé des pistes de solutions et recommandations pour son amélioration :

  1. Mettre en réseau les équipes/institutions de Recherche en Santé de la zone CEMAC ;
  2. Assurer le plaidoyer et autres actions pour la mobilisation des ressources supplémentaires pour la mise en œuvre de la Recherche en Santé en zone CEMAC ;
  3. Mettre en place une plateforme/mécanisme pour la diffusion des résultats de la recherche en Santé en zone CEMAC ;
  4. Contribuer au renforcement des capacités des RH et des structures de recherche dans les domaines/thématiques de recherche en santé ;
  5. Promouvoir la diffusion des résultats de la recherche en santé au sein de la zone CEMAC/relancer la publication des périodiques scientifiques de l’OCEAC ;
  6. Développer une politique attractive de recrutement des chercheurs juniors et seniors ;
  7. Constituer un réseau sous régional de laboratoires nationaux de référence pour la mise en œuvre des programmes de recherches multicentriques ;
  8. Faire évoluer les missions de l’IRY pour qu’il devienne la plateforme de coordination, de promotion et de soutien de la recherche dans l’espace CEMAC ;
  9. Renforcer et redéfinir les missions des points focaux OCEAC dans les pays membres, pour les aspects de coordination de la recherche en santé ;
  10. Adresser une correspondance aux Ministres en charge de la Santé des Etats membres pour la collecte, par les points focaux OCEAC, des informations relatives :
    • à l’opportunité de faire évoluer la mission de l’IRY dans la future stratégie, autour de la coordination, la promotion et le soutien à la recherche en santé en zone CEMAC;
    • aux thématiques/domaines prioritaires de recherches en santé ;
    • aux institutions de recherche des différents Etats membres que l’OCEAC devrait soutenir dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de recherche de la zone CEMAC.

Commentaires des visiteurs (0)

Nous écrire

 



Scientifiques & Chercheurs

Saisir votre login et votre mot de passe.

Digital Newsletter

Si mot de passe oubli... cliquez ici ».