Messagerie | Contact




Signature d’un cadre de concertation et de coopération le centre Pasteur du Cameroun(CPC) et l’OCEAC

Fidèle à la gestion de son partenariat, l’Organisation de Coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale(OCEAC), Institution dont a la charge le Dr Constant Roger Ayenengoye a signé le mercredi 28 mai 2014 à Yaoundé, un accord de coopération technique avec le Centre Pasteur du Cameroun(CPC).

Cet accord signé entre les deux Institutions de santé publique rapprochées non seulement par leur proximité au quartier Messa à Yaoundé, mais aussi par les activités de recherche menées depuis quelques années a pour objet de définir un cadre de coopération, de concertation et d’échange d’informations, de promotion et de suivi d’activités de recherche, de formation, d’expertise et d’information scientifique menées en partenariat entre les deux parties, principalement dans le domaine de la santé et conformément à leur priorités et missions respectives.

Le cadre de concertation qui vient d’être signé a une durée de 5 ans renouvelable par tacite reconduction et entre en vigueur à la date de sa signature. Les documents ont été paraphés du coté du CPC par Guy VERNET et du coté OCEAC par son Secrétaire Exécutif, le Dr Constant Roger Ayenengoye, en présence des agents des deux Institutions.

En dehors de cet accord de coopération signé en fin de journée, l’agenda du secrétaire Exécutif de l’OCEAC était très chargé, il a reçu tour à tour une délégation de la GIZ-EPOS, chargée pour la maintenance des équipements des hôpitaux, la délégation Allemande est venu prospecter sur les possibilités d’offrir leurs services à l’OCEAC dans le cadre de la maintenance biomédicale. Aussi, une délgation de Population Services International (PSI) washingtown a foulé le perron de l’OCEAC en mi-journée pour parler de l’appui qu’ils apporte à l’Association camerounaise pour de marketing Social (ACMS).

Commentaires des visiteurs (0)

Nous écrire

 



Scientifiques & Chercheurs

Saisir votre login et votre mot de passe.

Digital Newsletter

Si mot de passe oubli... cliquez ici ».