Messagerie | Contact




Visite de travail de la délégation de GFA à l’OCEAC

sur invitation du Docteur Constant Roger AYENENGOYE, Secrétaire Exécutif

Compté parmi les partenaires technique dans la gestion de la lutte contre le Vih/Sida en zone CEMAC, et sur invitation du Docteur Constant Roger AYENENGOYE, Secrétaire Exécutif, une délégation de GFA conduite par M. Joachim GROMOTKA, Directeur du Département santé, a pris part à une séance de travail organisée le 20 Janvier 2016 de 10h00 à 12h25 dans la salle de réunion du bâtiment A de l’OCEAC.

Présidée par M. Fulgence LIKASSI BOKAMBA, Directeur de l’Administration et des Finances assurant l’intérim du Secrétaire Exécutif de l’OCEAC, cette séance a porté sur deux points à savoir : la gestion de la situation du vol intervenu à AMASOT en Mars 2015, et la demande d’un avenant au contrat d’assistance de GFA à ACAMS.

Après plusieurs interventions sur le premier point et en tenant compte des insuffisances constatées, il été décidé pour GFA de tenir informer désormais, à temps, aussi bien l’OCEAC que la KFW sur la survenue de toute situation extraordinaire pouvant avoir un impact sur l’atteinte des objectifs du projet et ce conformément aux termes du contrat signé; et d’assurer la poursuite du renforcement des capacités de l’AMS. A AMASOT et GFA, de revisiter son manuel de procédure en tenant compte des orientations des deux missions de l’OCEAC à AMASOT et éventuellement envisager l’usage d’un logiciel de gestion approprié.

A l’OCEAC/GFA/AMASOT : il a été décidé de repréciser le rôle de chacune des parties et de renforcer la communication en générale entre les différents services impliqués dans la gestion des stocks.

Sur le second point, GFA devrait apprécier les opportunités pour autoriser le déploiement de l’assistance technique sur le terrain en fonction de l’évolution de la situation sécuritaire en RCA (Bangui) et en informer à chaque fois l’OCEAC. Aussi, saisir officiellement l’OCEAC de la situation et de l’impact/risque sur l’équilibre du budget contractuel et enfin; attendre quelques mois pour mieux apprécier la situation avant l’introduction d’un avenant.

A la fin de la séance, les participants se sont sépares par des motions de remerciements de M. Joachim Gromotka et celui de M. Fulgence Likassi Bokamba pour le climat de convivialité qui a prévalu durant cette concertation.

Commentaires des visiteurs (0)

Nous écrire

 



Scientifiques & Chercheurs

Saisir votre login et votre mot de passe.

Digital Newsletter

Si mot de passe oubli... cliquez ici ».