Messagerie | Contact




  • MTN

    Projet de lutte contre les maladies tropicales négligées en Afrique centrale (Projet MTN)
    ... Lire la suite

  • Le SecrĂ©taire ExĂ©cutif de l’OCEAC au chevet des opĂ©rĂ©es de campagne de chirurgie de fistules obstĂ©tricales

    VISITE_CHU Le Secrétaire Exécutif de l’OCEAC au chevet des opérées de campagne de chirurgie de fistules obstétricales
    ... Lire la suite

  • Campagne de lutte contre les fistules ObstĂ©tricales en Afrique centrale :

    CAMPAGNE Campagne de lutte contre les fistules Obstétricales en Afrique centrale :...
    ...Lire la suite


PPSAC »

AMI de l'audit des exercices 2013-2014 de PPSAC disponible sur le site web de l'OCEAC

 Appel d’offres pour le recrutement d’un Cabinet d’audit pour une mission d’audit de PPSAC (Projet PrĂ©vention VIH-SIDA en Afrique Centrale) financĂ© par la KfW (Banque Allemande de DĂ©veloppement) BMZ N°2012 66 329 au titre des exercices des annĂ©es 2013 et 2014.


HPPN »

Le programme HPPN.

Le programme HPPN.

Harmonisation des Politiques Pharmaceutiques Nationales en Afrique Centrale 

Dans le cadre de l’intégration sous régionale dans le secteur de la santé, l’OCEAC, en partenariat avec le Bureau Régional de l’OMS pour l’Afrique, a engagé un processus d’harmonisation des politiques pharmaceutiques nationales des six pays membres de la CEMAC. Ce processus a été étendu en 2010 aux pays de la CEEAC non-membres de la CEMAC.

PSR-THA »

(Programme sous régional de lutte contre la Trypanosomiase Humaine africaine)

Comme pour les autres maladies prioritaires, un programme sous rĂ©gional de lutte contre la THA (PSR/THA)  a Ă©tĂ© crĂ©Ă© depuis 2006, dans le cadre de la mise en Ĺ“uvre de la politique sectorielle de la CEMAC. Ce programme couvre les six pays de la CEMAC (Cameroun, Congo, Gabon, GuinĂ©e Equatoriale, RĂ©publique Centrafricaine et Tchad) et est Ă©largi Ă  l’Angola et la RDC Ă  la demande de la CEEAC.


Archives...

Campagne de lutte contre les fistules Obstétricales en Afrique centrale :Campagne de lutte contre les fistules Obstétricales en Afrique centrale :
Dans le cadre de La mise en œuvre du projet de lutte contre les fistules obstétricales en Afrique centrale, l’OCEAC entreprend une mission circulaire dans les six pays membres de la CEMAC par l’entremise de son unité opérationnelle, le Centre Inter-Etat d’Enseignement Supérieur en Santé Publique d’Afrique centrale (CIESPAC). Il s’agit ici, du fruit de la coopération entre l’OCEA/CIESPAC et Geneva Fondation for Medical Education and Reseaech (GFMER). Ledit projet a pour but de contribuer à l’amélioration du bien-être des populations de la sous-région à travers la formation des professionnels de santé (théorie), couplée à la prise en charge adéquate des cas (pratique).

Campagne de lutte contre les fistules Obstétricales en Afrique centrale :Campagne de lutte contre les fistules Obstétricales en Afrique centrale :
Dans le cadre de La mise en œuvre du projet de lutte contre les fistules obstétricales en Afrique centrale, l’OCEAC entreprend une mission circulaire dans les six pays membres de la CEMAC par l’entremise de son unité opérationnelle, le Centre Inter-Etat d’Enseignement Supérieur en Santé Publique d’Afrique centrale (CIESPAC). Il s’agit ici, du fruit de la coopération entre l’OCEA/CIESPAC et Geneva Fondation for Medical Education and Reseaech (GFMER). Ledit projet a pour but de contribuer à l’amélioration du bien-être des populations de la sous-région à travers la formation des professionnels de santé (théorie), couplée à la prise en charge adéquate des cas (pratique).

Le Secrétaire Exécutif de l’OCEAC invité par le nouveau Ministre de la Santé Publique du Cameroun, Dr Manaouda Malachie pour les vœux de nouvel an, Le Secrétaire Exécutif de l’OCEAC invité par le nouveau Ministre de la Santé Publique du Cameroun, Dr Manaouda Malachie pour les vœux de nouvel an,
Nommé lors du dernier remaniement de l’équipe gouvernementale du 4 janvier 2019, après la brillante élection de S.E.M. Paul BIYA au dernier scrutin présidentiel d’octobre 2018, par note de service faisant office d’invitation n°D47-01/L/MINSANTE/SG, du 29 janvier 2019, le secrétaire Exécutif de l’OCEAC, Dr Manuel Nso Obiang Ada a répondu favorablement à l’invitation, occasion bien indiqué pour présenter ses civilités au nouveau patron de la santé au Cameroun.

Le Président de la Commission de la CEMAC, le Pr Daniel ONA ONDO installe le Bureau du Conseil Supérieur des Ordres Nationaux des Experts-comptables de la CEMACLe Président de la Commission de la CEMAC, le Pr Daniel ONA ONDO installe le Bureau du Conseil Supérieur des Ordres Nationaux des Experts-comptables de la CEMAC

Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’une des recommandations des Chefs d’Etats de l’UDEAC, qui avait pour toile de fond l’organisation et l’encadrement de la profession comptable, avec adoption d’un statut des professionnelles libéraux de la Comptabilité, exerçant en qualité de comptables et Expert-comptable. D’après le texte instituant ce Conseil, ce bureau est chargé de veiller au relèvement de la qualité des prestations des professionnels libéraux de la comptabilité des pays membres, afin de garantir la fiabilité des opinions comptables et financières émises dans l’exercice de leurs missions, conformément aux normes de la profession. Dans cette phase transitoire ledit Conseil a également pour mission de veiller à la mise en œuvre de la feuille de route adopté au cours des assises de mars 2018 à Douala-Cameroun ; de veiller à la vulgarisation et à la défense des intérêts de la profession comptables en Afrique centrale auprès de toutes instances nationales/internationales ; d’encadrer avec efficacité et réactivité, les Comités techniques mis en place au fin de : la révision du règlement 11/01-UEAC-027-CM-07 du 5/12/2001, de la finalisation du projet de formation des professionnels comptables, de l’unification de la profession et l’organisation du 1er Congrès des Experts Comptables de la CEMAC.


Scientifiques & Chercheurs

Saisir votre login et votre mot de passe.

Digital Newsletter

Si mot de passe oublié... cliquez ici ».